Risque d’inondation

Risque innondationLa commune de Saint-Vincent-de-Paul est soumise à un risque de débordement de la Dordogne. Ce risque peut résulter de la conjonction de plusieurs facteurs : tempête, pluies abondantes, surcote marine, forts coefficients de marées. La presqu’île d’Ambès a la forme d’une cuvette. L’eau qui franchit les digues tend à s’écouler vers les marais du centre de la presqu’île.

ANTICIPATION

  • Aménagez un refuge en hauteur (combles) dans les habitations sans étage
  • Installez les prises et interrupteurs électriques à 1 m du sol
  • Installez des clapets anti retour (eaux usées, fosse septique) en sortie d’habitation
  • Étanchéifiez les points de passage des canalisations dans les murs
  • Amarrez les cuves (fuel, produits toxiques…)

DES L’ALERTE : LES BONS RÉFLEXES

  • Chargez la batterie de vos téléphones portables, puis débranchez les appareils électriques
  • Installez vos batardeaux (planche destinée à retenir les eaux…), étanchéifiez dans les murs les orifices proches du sol (grilles d’aération)
  • Mettez en hauteur les produits alimentaires et objets fragiles ou sensibles à l’eau
  • Prenez toute mesure utile pour éviter la pollution de l’eau et divagation d’objets
  • Mettez vos documents importants hors d’eau
  • Prévoyez une réserve d’eau potable et des piles pour la radio
  • Préparez-vous à une évacuation éventuelle
  • Soyez solidaires avec vos voisins

PENDANT L’ALERTE

  • Informez-vous par radio de la montée des eaux
  • Coupez le gaz et l’électricité
  • N’encombrez pas les lignes téléphoniques. Laissez-les libres pour les secours

APRÈS L’ALERTE

  • Aérez, nettoyez et désinfectez les pièces
  • Ne rétablissez le gaz et l’électricité que sur installations sèches
  • Chauffez dès que les conditions de sécurité le permettent

À noter : Le Syndicat mixte pour la Protection contre les Inondations de la Presqu’île d’Ambès (SPIPA), créé en 2003, a pour compétence la maîtrise d’ouvrage du réseau hydraulique principal et des ouvrages d’endiguement.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le D.I.C.R.I.M.

Laisser un commentaire